Dispositions en vigueur selon le statut Covid des hospitaliers

banniere  covid

Liste des mesures relatives à la conduite à tenir selon le statut Covid des hospitaliers.

 

Le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un avis en date du 31 décembre 2021, relatif aux mesures d’allègement de la stratégie d’isolement social et professionnel.

En conséquence, les mesures suivantes de gestion du temps de travail sont adaptées :

Conformément aux recommandations nationales, depuis le 19/01/2022, il n'est plus nécessaire de confirmer le résultat d'un test antigénique positif par un test RT-PCR. 

 

Les dispositions relatives aux personnels « contact » disposant d’un schéma vaccinal complet

Les professionnels contacts ne font pas l’objet d’éviction, ils doivent réaliser un test RT-PCR ou antigénique. 

Si le résultat est négatif, ils restent en activité en respectant les mesures barrières et en s’isolant des autres membres de l’équipe lors des pauses et des repas collectifs. 

Un seul test est à réaliser à J2 de la date d'information/notification du statut de personne contact : 

  • RT-PCR (au drive ou en ville) ou TAG dans le service de soins ou autotest (à disposition, ou délivré gratuitement en pharmacie de ville sur présentation d'un justificatif du statut de cas contact) pour les personnels soignants,
  • RT-PCR (au drive ou en ville) ou TAG en ville ou autotest (à disposition, ou délivré gratuitement en pharmacie de ville sur présentation d'un justificatif du statut de cas contact) pour les personnels non-soignants.

Toute personne cas contact peut obtenir gratuitement des autotests en pharmacie de ville sur présentation d'un justificatif du statut de cas contact.  

Tout professionnel peut bénéficier d’un dépistage par RT-PCR au drive du CHU uniquement : la prise de RDV se fait de façon dématérialisée, via l’application « Drive Covid-19 » disponible sur la page d’accueil intranet ou le répertoire « applications de gestion ».  

Tout professionnel présentant des symptômes, ou concerné par un dépistage collectif du service (selon avis collégial de l’UPLIN et du Service de santé au travail) peut bénéficier d’un test antigénique dans son service de soins réalisé par un professionnel habilité de son service.

 
Pour tout résultat de test positif
Test antigénique positif réalisé dans un service de soins :

L’attestation (disponible sur ENNOV « FO-2184 ») doit être impérativement dûment renseignée et transmise de préférence par mail au Service de Santé au Travail SST-IDE@chu-angers.fr, ou par courrier interne, afin que la saisie du résultat puisse être réalisée sur la plateforme nationale SIDEP.

Test RT-PCR ou antigénique positif réalisé en dehors de l’établissement :

Le résultat doit être envoyé au service de santé au travail par mail à l’adresse suivante : SST-Vaccination-COVID19@chu-angers.fr.

 

Les dispositions relatives aux personnels positifs au test Covid asymptomatiques ou pauci-symptomatiques ne présentant pas de signes respiratoires, d’excrétion virale comme la toux et les éternuements et disposant d’un schéma vaccinal complet

Une dérogation à l’éviction est possible uniquement dans l’exercice professionnel.
Au regard de la situation de tension hospitalière et des contraintes sur la gestion des effectifs, le professionnel est maintenu en activité afin de garantir la continuité et la sécurité des soins.
Lorsque cela est possible, il est prioritairement affecté :

  • à la prise en charge de patients ou résidents eux-mêmes positifs
  • en dehors des unités accueillant des patients à risque de forme grave de COVID ou en situation d’échec vaccinal.
Le professionnel doit appliquer scrupuleusement les mesures renforcées : 
  • appliquer des gestes et mesures barrières et porter un masque chirurgical en continu,
  • limiter ses contacts avec les autres professionnels,
  • limiter le temps passé dans les vestiaires et conserver le masque,
  • appliquer la distanciation lors des rassemblements (transmissions, etc.),
  • ne pas participer aux moments collectifs (repas, pauses, etc.) ne permettant pas le port du masque en continu.
 

Les dispositions relatives aux personnels positifs symptomatiques (fièvre, excrétions…)

Le professionnel est placé en isolement pour une période de 7 jours, et non plus 10 jours, à compter du début des symptômes ou de sa date de prélèvement du test positif.

Aucune absence ne peut être autorisée sur la base d’un seul document produit par l’Assurance Maladie.

Le professionnel envoie le résultat positif de son test antigénique ou test PCR et son certificat d’arrêt de travail pour la durée de son isolement à la DRH par mail à : arretdetravail@chu-angers.fr.

Dans ce cas, il n’y a pas d’application du jour de carence.

Au bout de 5 jours, il doit être procédé à un test antigénique ou RT-PCR qui, s’il est négatif, implique une reprise du travail (en l’absence de signes cliniques d’infection depuis 48h).

Le professionnel prévient de sa reprise de travail son cadre de proximité qui sera chargé de prévenir la DRH par mail à : arretdetravail@chu-angers.fr.

Un résultat positif implique la poursuite de l’isolement jusqu’à 7 jours maximum.

Tout isolement ne peut dépasser 7 jours maximum.
 

 
Mis à jour le 08/03/2022